Enregistrement auprès de la DIRECCTE, comme Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (IPRP)

Picture3

Le Réseau des Intervenants en Prévention des Risques Professionnels France est une association, avec un bureau et des membres adhérents.
Au cours de la crise sanitaire consécutive à l’apparition du coronavirus, des intervenants en prévention des risques professionnels se sont regroupés pour partager leurs savoirs et leurs connaissances en vue de construire des solutions sur les modalités de l’évaluation des risques professionnels et la définition des mesures de prévention à mettre en œuvre dans ce contexte. Il regroupe dès le début plus de 200 IPRP répartis sur l’ensemble du territoire français.

Le réseau est ancré dans toutes les régions administratives, et a mis en place des groupes de travail nationaux ou régionaux sur différentes thématiques

Qu’est-ce qu’un IPRP ?

L’article L 4644-1 du code du travail prescrit que tout employeur doit désigner un ou plusieurs salariés compétents pour s’occuper des activités de protection et de prévention des risques professionnels de l’entreprise. A défaut, si les compétences dans l’entreprise ne permettent pas d’organiser ces activités, l’employeur peut faire appel à un intervenant en prévention des risques professionnels (IPRP) extérieur.

Depuis le 1er juillet 2012, pour exercer cette mission, les IPRP ont l’obligation de s’enregistrer auprès de la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

L’intervenant en prévention des risques professionnels possède donc des compétences techniques et ou organisationnelles en matière de santé et de sécurité au travail et peut développer des spécialités selon son domaine d’expertise (ergonomie, toxicologie, hygiène industrielle, psychologie, sociologie, organisation du travail, …). Il participe, dans un objectif exclusif de prévention, à la préservation de la santé et de la sécurité des travailleurs et à l’amélioration des conditions de travail.
Dans ce cadre, l’IPRP assure des missions de diagnostic, de conseil, d’accompagnement et d’appui. Il travaille en étroite collaboration avec les autres acteurs de la prévention dans l’entreprise (employeur, représentants du personnel au comité social et économique, médecin et autres acteurs du service de santé au travail).
Son intervention est subordonnée à la conclusion d’une convention entre l’IPRP et l’employeur ou le président du service de santé au travail interentreprises devant préciser :

1° Les activités qui lui sont confiées ainsi que les modalités de leur exercice ;
2° Les moyens mis à sa disposition ainsi que les règles définissant son accès aux lieux de travail et l’accomplissement de ses missions, notamment la présentation de ses propositions, dans des conditions assurant son indépendance.